lundi 2 mars 2015

Table, Cosmos et Miroirs

Runa Islam, Be the first to see what you see as you see it, 2004, film 16mm
Robert Fludd, Et sic in infinitum, 1617
J. John Priola - Dish Towel, 1995, 61 X 50 cm
Photographie de Isaac Zelensky défiguré par Alexandre Rodchenko en 1937

Une table est un dessus

Une phrase n'a pas d'envers
une photographie est sans dos

Une enveloppe contient une lettre
ma voix est détimbrée

La perspective dit
une face est cachée

Tu parles de Tombeaux
semblables à des patères
de plaques en verre bleu sur un mur

La perspective dit derrière
il y a quelque chose

Elle dit
quelqu'un est loin

Emmanuel Hocquard, Théorie des Tables, 1992,  P.O.L.

Jean-Philippe Charbonnier, The Black Bag, Roubaix, 1958
James Welling, Polaroid Drapes, 1988 polaroid prints, 4 x 5 inches
A cela s'ajoute une distraction croissante. Rien d'étonnant : une concentration  excessive sur un seul objet provoque la distraction; cet unique objet masque tout le reste, en fixant un point de la carte nous savons que tous les autres nous échappent. Moi, l'esprit fixé sur le jardin, sur le ciel, sur la dualité des bouches, je sais, je sais que quelque chose m'échappe, quelque chose d'important...
... et je me mets, malgré moi, à chercher des figures, des rapports; je n'en ai pas envie, je me sens fatigué, impatienté, énervé, jusqu'à ce que je discerne que ce qui m'attire, ou ce qui m'enchaîne peut-être, c'est qu'une chose soit "derrière", "au-delà" : un objet est "derrière" un autre...

à partir de Witold Gombrowicz, Cosmos, 1966, Denoël


Denis Dailleux, Les martyrs de la révolution, 2014
XXXIX

— Ecoute.
— Quoi donc ?
— Parfois, j'ai peur de ton silence. Comprends : ce n'est pas une absence momentanée, une pause. C'est bien comme si tu t'engluais dans ta propre présence, comme si tu refusais soudain de respirer.
— Devrais-je parler, malgré tout ?
— Peut-être devrais-tu parler en effet, quitte à mentir.

Marcel Cohen, Miroirs, 1980, Gallimard

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire