vendredi 25 septembre 2009

John Chiara, la Black Maria

L'appareil photographique de John Chiara, 2008
Historic Photograph of Edison's "Black Maria" studio in Orange, New Jersey (from US National Park Service photo archive)

John Chiara est un artiste photographe de San Francisco, qui a construit son propre appareil photo, a l'intérieur duquel il doit lui-même s'introduire au cours du processus de prise de vue.

Voici la description du studio d'enregistrement d'Edison surnommé la Black Maria (le "panier à salade") à cause de sa silhouette évoquant vaguement celle d'un fourgon cellulaire, que cite Philippe-Alain Michaud à partir de History of the Kinetograph, Kinetoscope and Kinetophonograph (1895) de W.K.L. et A. Dickson :
" (…) Elle n'obéit à aucune loi architecturale, ne contient aucun matériau conventionnel et sa couleur n'est pas ordinaire.
Sa forme, si on peut donner ce nom à une chose aussi excentrique, est irrégulière et oblongue et se redresse abruptement en son centre, où un toit amovible est attaché, qu'un seul manipulateur peut facilement soulever ou rabattre à volonté. Sa couleur est un noir sinistre et menaçant qu'éclaire la faible lumière d'une myriade de points métalliques : elle est faite de papier goudronné abondamment percé de petits clous. Avec son grand toit oscillant comme une voile et sa teinte ébène, elle a une apparence étrange, à moitié nautique, comme la carcasse massive d'un vaisseau pirate. L'effet inquiétant ne diminue pas quand, à un signal imperceptible, le grand bâtiment pivote sur lui-même, présentant tus ces angles aux rayons du soleil et rendant son apparence indépendante des variations du jour. "

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire