mardi 27 octobre 2009

Alfred Hitchcock, Weegee, Sada Tangara

Alfred Hitchcock, Fenêtre sur cour, 1954

Weegee, Weegee with his Speed Graphic Camera, 1944

Sada Tangara, Le grand Sommeil, 1998

Lorsque Sada Tangara photographie les "dormeurs" des rues à Dakar, d'abord grâce à un appareil jetable, c'est grâce au flash qu'il sort ces images du noir de la nuit.

Weegee était connu pour arriver le premier sur toutes les scènes de crime qu'il photographiait en faisant crépiter le flash qu'il utilisait même en plein jour. La lumière brutale du flash n'était-elle pas nécessaire pour faire face à la brutalité encore présente de la scène photographiée ?

Quand le photographe professionnel Jeffries, à la fin de Fenêtre sur cour, film de Hitchcock, utilise son flash, dont il change à toute vitesse les ampoules, c'est pour tenir l'assassin à distance, voici son ultime chance de salut.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire