dimanche 7 février 2016

Gouttes de Niépce

Patrick Bailly-Maître-Grand, Les Gouttes de Niépce, 2006
6 éléments, 40 x 40 cm, épreuves au chlorobromure d'argent avec virage
Patrick Bailly-Maître-Grand, Les Gouttes de Niépce, 2006
6 éléments, 40 x 40 cm, épreuves au chlorobromure d'argent avec virage
Fasciné par le miracle fondamental d'une optique, cette feuille de verre capable de dessiner tout un paysage extérieur sur un plan, je me suis amusé à composer des optiques baroques avec des gouttes de gélatine alimentaire...

La prise de vue d'un paysage à travers cette goutte solidifiée de forme baroque, constituait la première étape, la deuxième consistait à re-photographier "normalement" ce même paysage avec une mise au point floue, enfin la troisième était un montage, un collage, de deux images superposées. Il faut percevoir en ce bricolage laborieux une quête nostalgique des années primitives de la photographie quant tout était à découvrir avec une boîte, un bout de verre, de la chimie et du hasard. 
PatrickBailly-Maître-Grand

Patrick Bailly-Maître-Grand, Les Gouttes de Niépce, 2006
Patrick Bailly-Maître-Grand, Bonbonne's band, diptyque de 2 ektachromes 6 x 6 cm,1994
Abelardo Morell, Water and Ink, photogramme sur film 20" X 24", 2006
et Splashed Water, cliché verre sur film 8” x 10”, 2006
Il faut fabriquer des "optiques baroques" avec de la gélatine alimentaire pour abolir l'espace entre les lentilles de l'objectif et le plan de la pellicule contenant les sels d'argent incorporés à la gélatine de l'émulsion.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire