vendredi 27 novembre 2009

Wolfgang Tillmans, tables

Truth Study Center, 2008
Truth Study Center, Maureen Paley, upper Gallery, 2005

Biennale de Venise, 2009

Il informe la juxtaposition et le dialogue des oeuvres accrochées sur les murs avec ce qu’il appelle des “tables” support à des collages d’images hétéroclites (publicités, cartes postales, photocopies), d’objets trouvés et de textes d’origines et de langues diverses, portant sur l’astronomie, l’homophobie, la religion, les Roms ou Radovan Karadzic.


Ses tables de documents : truth study center sont des tables de dissection anatomique d'images. Ses tables d’études présentent des images allongées, désactivées, ou défaites de leur origine et de leur rayonnement immédiat.

"Le projet des tables a été inspiré par un fait qui caractérise notre époque: les conflits et problèmes sont engendrés par des personnes qui pensent détenir des vérités absolues. Alors que dans les années 90 on acceptait de manière pragmatique la relativité, ces dernières années, le discours politique a été dominé par les voix autoritaires de l’intolérance religieuse et par des positions idéologiques. Cela ressemble à une prise d’otage du monde par une minorité dogmatique, tandis que ceux qui préfèrent voir les choses de manière relative et indépendante sont forcés de les regarder avec une impuissante incrédulité." (Wolfgang Tillmans, extrait du communiqué de presse.)


Plus sur Wolfgang Tillmans :
Maureen Palet Gallery, Londres

1 commentaire:

  1. nous n'avions qu'une envie, que tous les étudiants voient cet accrochage (presque au sens d'un accident)

    RépondreSupprimer