jeudi 15 décembre 2011

La table de Svoboda

cliquez sur les images pour les agrandir
1 - Jan Svoboda / 2 - Sur la table (Photos F. Goria)

Nous avons passé un long moment à regarder les photographies de Jan Svoboda sur la table de Michel Métayer. A en parler. Des tirages sur la table, le temps du regard porté. La disposition de ces photos dans l'espace gardait intact leur force de sollicitation. Ici le plaisir c'est des mouvements, des déplacements, des embarras de situation. Voir est un acte à l'intérieur d'un corps collectif lié, fragile, par l'échange de paroles, parfois rares, la reprise de gestes et le partage de l'espace.


1 - Jan Svoboda / 2 - Sur la table

Notons que d'habitude, les visiteurs d'une exposition, dans la même salle se tournent le dos. Ici, chaque photo fait fond sur une partie du groupe qui la regarde.


1 - Jan Svoboda / 2 - Sur la table

C'est une expérience de la lumière. Celle dont on parle, passée, passée dans l'image, ses temps de pose, ces temps d'exposition, la précision du regard de l'opérateur, la texture du dessin d'une ombre. Celle que l'on éprouve, là, en variant l'incidence de notre regard. Position oblique, se baisser, se pencher, toucher, reculer. Jusqu'à la lumière rasante. Voir alors la seule épaisseur du papier, l'usure de ses bords ou de près, remarquer les imperfections, les marques, les traces des mains (manipulations ?) dans l'image.


1 - Sur la table / 2 - Jan Svoboda

La table, réflecteur, sous-tient l'image. Elle vient se placer sous elle. La table souvient à l'image, comme dirait Francis Ponge.


1 - Sur la table / 2 - Jan Svoboda

Ce jour-là, les photos sont montées, du temps s'est écoulé, rien n'était fixé. J'ai eu la drôle de sensation que la table autour de laquelle nous circulions n'était pas tout à fait dans la même temporalité que nous. Plateau consistant où tenaient ensemble des bouts de passé et les lignes de possible, susceptibles, d'un coup, d'apparaître dans une phrase ou un regard. Table où les choses se posent. Aéroport des pensées. Ici ailleurs.


1 - Sur la table / 2 - Jan Svoboda

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire